Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer - Rafael Nadal, 4-0 ! Le Bâlois a battu l'Espagnol pour la quatrième fois de l'année en finale du Masters 1000 de Shanghaï (6-4 6-3).

Déjà vainqueur de son meilleur ennemi à l'Open d'Australie (finale) puis à Indian Wells (8e de finale) et Miami (finale), Roger Federer a, une nouvelle fois, prouvé qu'il ne craignait plus Rafael Nadal. Un Majorquin qui lui a infligé tant de défaites douloureuses par le passé, qui mène toujours largement dans les face-à-face (23-15), mais qui n'y arrive plus contre son aîné.

Le Bâlois s'est adjugé leurs quatre matches de l'année, et même leurs cinq dernières parties en date si l'on ajoute son succès aux Swiss Indoors en 2015. De quoi donner une toute nouvelle tournure à la plus grande rivalité de l'histoire du tennis, entamée en 2004 et dans laquelle l'aspect psychologique a pesé dès les premiers affrontements.

Rafael Nadal était pourtant bien décidé à reprendre le dessus dimanche à Shanghaï. Rarement aussi fort sur une fin de saison, et vainqueur de ses 16 derniers matches avec des titres à l'US Open et Pékin, le Majorquin est toutefois tombé sur un Federer étincelant, inspiré comme à ses plus belles heures.

Sur une surface très rapide qui lui sied à merveille, le Bâlois a pris son adversaire à la gorge dès le premier jeu du match. Et plus précisément grâce au coup qui a tout changé dans leur rivalité: le revers. Il a mis d'entrée la pression sur le service de l'Espagnol grâce à deux merveilles de retours bloqués, puis réussi le break d'un passing, toujours en revers.

Le reste du match a été du même acabit avec un no 2 mondial surclassant le no 1. Injouable sur sa mise en jeu - il n'a perdu que huit points sur son service ! -, Roger Federer a signé un nouveau break à 2-2 dans le second set, puis un autre à 5-3 pour boucler la partie. Une rencontre aussi expéditive (1h12) que prodigieuse de la part du vétéran de 36 ans.

Roger Federer a remporté dimanche son deuxième titre en Masters 1000 à Shanghaï (après 2014), et même son quatrième dans la mégalopole chinoise si l'on ajoute ses deux victoires dans le cadre du Masters (2006 et 2007). Avec désormais 94 titres sur le circuit ATP, le Bâlois a égalé Ivan Lendl, deuxième joueur le plus titré de l'histoire, mais tout en restant à bonne distance du recordman Jimmy Connors (109 titres).

Après son triomphe en Chine, Roger Federer va reprendre du service aux Swiss Indoors de Bâle, qui démarrent dans une semaine. Un tournoi où, si la logique est respectée, il retrouvera à nouveau Rafael Nadal en finale...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS