Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer n'a toujours pas lâché le moindre set à Wimbledon. Le Bâlois s'est qualifié pour les 8es de finale en écartant l'Allemand Mischa Zverev, 7-6 (7/3) 6-4 6-4.

Vainqueur en 1h49 de jeu, Roger Federer s'est imposé samedi soir pour la 317e fois en Grand Chelem, ce qui lui a permis de devenir le seul détenteur du record du nombre de victoires dans les tournois majeurs, avec désormais un succès de plus que Serena Williams.

Pour établir cet énième record, Roger Federer a assuré l'essentiel face à Mischa Zverev (no 27), serrant le jeu dans les rares moments clefs. Cela a surtout été le cas en fin de première manche, lorsqu'il a sauvé d'un ace une balle de break à 5-5, puis parfaitement géré le tie-break.

Comme au tour précédent face à Dusan Lajovic, qui l'avait également poussé jusqu'au jeu décisif dans le set initial, Roger Federer n'a plus été inquiété dans les deux dernières manches par Mischa Zverev. Des breaks précoces lui ont permis de prendre le large puis, grâce à la solidité de son engagement, de maîtriser son affaire jusqu'au bout. Une partie bouclée sur un treizième ace à l'issue d'un jeu blanc.

Après cette première semaine très sereine, Roger Federer disputera lundi un 8e de finale qui ravira les esthètes face à Grigor Dimitrov (no 13). Le Bâlois n'a jamais perdu en cinq rencontres face au Bulgare, qui a été longtemps affublé de l'encombrant surnom de "Baby Federer".

Comme souvent, Grigor Dimitrov a alterné le bon et le moins bon cette saison. Brillant à l'Open d'Australie, avec notamment une demi-finale homérique face à Rafael Nadal (défaite en cinq sets), il s'est ensuite égaré durant plusieurs semaines, avant de retrouver des couleurs sur gazon. Demi-finaliste au Queen's, il s'est montré irréprochable jusqu'ici à Wimbledon avec des victoires expéditives face à Diego Schwartzman et Marcos Baghdatis, suivies d'une qualification sur abandon samedi de Dudi Sela (à 6-1 6-1).

ATS