Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer (no 1) a parfaitement négocié son deuxième tour de chauffe à l'US Open.
Le Bâlois s'est imposé 6-2 6-3 6-2 face à l'Allemand Björn Phau (ATP 83) jeudi. Les choses sérieuses débuteront samedi après-midi pour le Maître: il se mesurera en 16e de finale au gaucher espagnol Fernando Verdasco (no 25), un adversaire bien plus coriace que Donald Young (ATP 81), qu'il avait dominé 6-3 6-2 6-4 au 1er tour, et Björn Phau.
Fernando Verdasco n'évolue certes plus au même niveau qu'en 2009, année au cours de laquelle il s'était hissé en demi-finale de l'Open d'Australie - où il s'était incliné 6-7 6-4 7-6 6-7 6-4 au terme d'une demi-finale de toute beauté face à Rafael Nadal - et avait grimpé jusqu'à la 7e place mondiale. N'empêche que le gaucher madrilène reste un joueur dangereux sur surface rapide. Son service de gaucher et son puissant coup droit peuvent en effet lui permettre de mettre n'importe quel adversaire sous pression.
Vainqueur des quatre duels livrés face à l'Ibère, Roger Federer n'a mis que 90' pour remporter face à Björn Phau son 23e succès en 23 "night sessions" disputées dans le stade Arthur Ashe. Le quintuple vainqueur de l'US Open (2004-2008) s'est fait plaisir face à un adversaire talentueux, accélérant la cadence quand bon lui semblait. Intouchable sur son engagement, il claquait 15 aces, effaçant d'un service gagnant l'unique balle de break que se procurait l'Allemand dans le cinquième jeu du premier set. Il terminait la partie avec 44 coups gagnants et 18 fautes directes, dues essentiellement à des sautes de concentration.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS