Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer (no 1) poursuit sur sa lancée à Wimbledon.

Le tenant du titre et octuple vainqueur du tournoi s'est imposé 6-3 7-5 6-2 au 3e tour devant l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 64). Vainqueur des 29 derniers sets qu'il a disputés sur le gazon londonien, il se mesurera au Français Adrian Mannarino (no 22) lundi en 8e de finale.

Le Bâlois de 36 ans a donc parfaitement maîtrisé ce qui constituait son 200e match disputé sur herbe sur le circuit principal. Il affiche un impressionnant bilan de 175 succès pour seulement 25 défaites sur cette surface qui convient si bien à son jeu d'attaque, soit 87,5% de réussite.

C'est la neuvième fois déjà que Roger Federer atteint le 4e tour à Wimbledon sans avoir concédé le moindre set. Ses 29 sets gagnés de manière consécutive ne constituent d'ailleurs même pas un record, sa plus longue série du genre à Church Road étant de 34 manches empochées successivement (entre le 3e tour de l'édition 2005 et la finale de 2006).

Le Maître devrait pouvoir se rapprocher un peu plus de cette marque lundi. Il mène en effet 5-0 dans son face-à-face avec le gaucher Adrian Mannarino, qui a toujours payé cash son manque de puissance. Il a enlevé 12 des 13 sets qu'ils ont disputés. Sa seule manche perdue devant le Français l'a cependant été lors de leur dernier duel en date, l'automne dernier en quart de finale à Bâle, où il s'était parfaitement repris (4-6 6-1 6-3).

"J'ai déjà affronté Adrian sur ce court", au 2e tour de l'édition 2011, où il s'était imposé 6-2 6-3 6-2. "Il aime le gazon, et ça me fait plaisir qu'il réussisse un si beau parcours", a expliqué au micro de la BBC Roger Federer, qui a également évoqué leur duel bâlois: "J'avais failli perdre. J'avais connu beaucoup de difficultés au troisième set."

Intouchable sur son service

L'homme aux 20 titres du Grand Chelem a rendu une nouvelle copie parfaite vendredi sur le mythique Centre Court londonien. Injouable sur ses jeux de service, il n'a ainsi perdu que 14 points sur son engagement: 5 dans le premier set, 5 dans le deuxième et 4 dans le troisième. Jan-Lennard Struff n'a d'ailleurs jamais inscrit plus de deux points dans un jeu de retour!

"Contre un grand serveur qui joue de manière offensive, il est parfois difficile de trouver le rythme", a relevé Roger Federer. "J'ai eu très peu d'opportunités dans le premier set (réd: il a converti sa seule balle de break, dans le sixième jeu) mais suis parvenu à m'en sortir. J'ai eu plus d'occasions dans le deuxième (réd: deux balles de break dans cette manche), mais j'ai tardé à faire la différence", a poursuivi le Bâlois, qui s'est emparé une deuxième fois du service adverse dans le onzième jeu de la deuxième manche. Il a en revanche fait plus aisément la différence dans le troisième set, conclu au pas de charge.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS