Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le corps a été trouvé dans la forêt des Rachottes près de Charquemont (Doubs/F), à 25 kilomètres de La Chaux-de-Fonds.

Google

(sda-ats)

Dix-huit ans de prison: c'est la peine à laquelle est condamné le mari de la femme de 24 ans disparue en 2015 à La Chaux-de-Fonds et retrouvée morte en France. Le Français de 31 ans est reconnu coupable d'assassinat.

Le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz à La Chaux-de-Fonds a rendu son jugement mercredi après-midi. Le Ministère public et l'avocat de la famille de la victime demandaient la prison à vie, tandis que la défense plaidait l'acquittement.

La culpabilité du prévenu est extrêmement lourde et son mode d'agir a été atroce, a souligné le juge Alain Rufener. Les aveux qu'il avait formulés à plusieurs reprises contenaient des éléments objectifs que seul l'auteur pouvait connaître.

De vrais aveux

Il n'y a pas eu de procédé déloyal pour obtenir ces aveux, a commenté le juge. Et les rétractations ultérieures du prévenu ne sont pas crédibles. Si la lecture du verdict s'est déroulée dans le calme, des cris et insultes ont fusé dans la salle en fin de séance, de la part de la famille de la victime envers la famille du coupable.

Le couple marié en 2014 s'est installé à La Chaux-de-Fonds la même année. Il s'est séparé en décembre et l'épouse a été hébergée dans un foyer pour femmes. Elle a été portée disparue à partir du 6 janvier 2015 et son corps a été retrouvé en France voisine deux mois plus tard.

Le crime a été commis au domicile du mari. Ce dernier a étranglé son épouse et l'a noyée dans la baignoire. Il lui a rasé les cheveux et a abandonné son corps nu dans la région de Charquemont, dans le département du Doubs (F).

ATS