Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe luxembourgeois ArcelorMittal a annoncé lundi la fermeture définitive des hauts fourneaux de Florange. Symbole de la révolution industrielle, ils sont les derniers de la région Lorraine, dans l'est de la France,

Cette décision attendue a été annoncée aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise (CCE) dirigé par le PDG, l'Indien Lakshmi Mittal,au siège du groupe à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne.

Les deux hauts fourneaux concernés sont à l'arrêt depuis 14 mois. Plus de 600 salariés des 2500 du site de Florange vont perdre leur emploi, sans compter les sous-traitants.

Un "centre d'excellence"

La direction du groupe, qui juge "possible d'éviter tout licenciement sec", a indiqué vouloir "concentrer ses efforts et ses investissements sur les activités en aval" - soit le travail de l'acier - qui emploient quelque 2000 personnes.

Le vice-président d'ArcelorMittal, Henri Blaffart, a assuré que le groupe continuerait à investir "de manière significative" à Florange, pour en faire un "centre d'excellence (des aciers) plats carbone en Europe". Il n'a toutefois pas précisé de montant alors que l'Etat demandait au groupe d'injecter au moins 150 millions d'euros.

Selon les syndicats, ArcelorMittal, qui s'était jusqu'à présent refusé à dissocier l'ensemble des installations du site, a aussi donné au gouvernement un délai de 60 jours pour trouver un éventuel repreneur pour les deux hauts fourneaux ainsi que pour la cokerie de Florange.

Décision "scandaleuse"

La direction répondait ainsi à une demande du gouvernement, formulée dimanche. Celui-ci veut faire adopter par le Parlement d'ici la fin de l'année une loi permettant le rachat de sites que les industriels prévoient de fermer.

Les syndicats ont jugé lundi la décision du groupe "scandaleuse et inacceptable". Certains ont demandé la nationalisation de la sidérurgie ou, à défaut, la "maîtrise publique" de l'ensemble des activités. A Florange, plusieurs dizaines de salariés ont bloqué les locaux de la direction du site, dont ils ont soudé les grilles d'entrée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS