Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le réacteur numéro un de la centrale nucléaire française de Fessenheim (Haut-Rhin) s'est arrêté de manière inopinée vendredi matin. Il y a eu une panne dont l'origine reste inconnue, selon la direction de la centrale.

"L'arrêt automatique du réacteur numéro un est intervenu vendredi matin peu après 9 heures", a-t-on indiqué de même source, confirmant des informations de la radio France Bleu Alsace. Selon les premiers éléments, il s'agit d'une panne sans gravité, a précisé la direction.

"Le système de protection du réacteur a généré l'arrêt" de la tranche numéro un, et "des équipes se trouvent sur place" pour déterminer l'origine de la panne et établir un diagnostic, a-t-on ajouté de même source. Le réacteur numéro deux restait en revanche couplé au réseau et continuait à fonctionner normalement.

Mise en service en 1977 avec deux réacteurs de 900 mégawatts chacun, Fessenheim est la doyenne des centrales nucléaires françaises. Le président François Hollande s'est engagé à ce qu'elle soit fermée "à l'horizon de la fin du quinquennat".

ATS