Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Festival du Film vert a attribué samedi à Fribourg son prix Tournesol à "Global sushi, demain nos enfants mangeront des méduses" de Jean-Pierre Canet, Damien Vercaemer et Jean-Marie Michel. Ce documentaire français aborde le problème de la pêche intensive.

Le jury a eu de la peine à choisir entre les six documentaires de valeur nominés, ont indiqué les organisateurs du festival. Finalement, il a primé à l'unanimité "Global sushi" pour son approche qui va des problèmes du producteur au consommateur.

Le prix Greenpeace a été décerné à "Le bonheur était dans le pré", des Suisses Thomas Wüthrich et Sonia Zoran. Le comité Greenpeace a voulu récompenser ce film "qui porte un message subtil sur des difficultés qu'ont les gens à l'écoute de la biodiversité et les problèmes qu'ils rencontrent à concilier protection de l'environnement et activités humaines".

La 7e édition du Festival du Film Vert a débuté vendredi dans 22 localités de Suisse romande, ainsi qu'à Ferney-Voltaire (F). Elle va durer jusqu'au 18 mars.

ATS