Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Coupole à Bienne, bastion de la culture alternative, s'apprête à fêter dès jeudi son 50e anniversaire avec une série de concerts et d'activités jusqu'au 9 septembre. Le centre autonome de jeunesse (CAJ) de Bienne est le plus ancien de Suisse.

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Plus ancien centre autonome de jeunesse (CAJ) de Suisse, la Coupole à Bienne va donner jeudi le coup d'envoi aux festivités marquant son 50e anniversaire. Manifestations et concerts se dérouleront jusqu'au 9 septembre dans ce haut lieu de la culture alternative.

Ce festival réunit des artistes qui sont liés d'une façon ou d'une autre à l'histoire du CAJ, l'association qui gère la Coupole, cette ancienne usine à gaz qui se dresse en face d'un autre bâtiment emblématique, le Palais des Congrès. Pendant onze jours, cette manifestation mettra la diversité à l'honneur.

Le public pourra assister à un concert des Young Gods ou à une soirée intitulée "Female Voices". Des concerts, des projections et des débats auront lieu à la Coupole et sur l'Esplanade. Des visites guidées permettront de découvrir des lieux disséminés dans la ville qui sont liés à cette institution pionnière de la scène alternative biennoise.

Mouvance de Mai 68

Imprégnés par la mouvance de Mai 68, de jeunes Biennois ont cherché un lieu de rencontre. C'est lors d'une manifestation de solidarité avec le mouvement zurichois AJZ en juillet 1968 que s'exprime pour la première fois la demande de création d'un centre autonome de jeunesse.

Trois mois plus tard, le Conseil municipal décide de conserver l'une des deux usines à gaz désaffectées. Une phase de transformation débute deux ans plus tard au terme d'âpres négociations. L'usine à gaz, jusqu'alors utilisée à des fins industrielles, sera transformée entre 1971 et 1975 par des jeunes. La première soirée officielle aura lieu le 10 mai 1975.

Place à l'autogestion

Sous l'impulsion d'un groupe autonome autogéré, la Coupole va au cours des années suivantes accueillir des manifestations et des conférences. Sa réputation va rapidement franchir les frontières cantonales.

Et cinquante ans plus tard la Coupole est toujours debout. Elle a su conserver l'esprit des débuts avec une hiérarchie horizontale, sans chef. Il n'y a pas de président ou de comité et chaque personne qui vient à l'assemblée possède une voix. Cette structure expliquerait la longévité de la Coupole.

L'autogestion du centre autonome de jeunesse a même récemment fait son entrée dans la liste des traditions vivantes en Suisse. Et contrairement à la Reitschule à Berne, il n'y a pour ainsi dire jamais eu de problèmes avec la police.

Projet immobilier

Aujourd'hui, l'existence même de la Coupole n'est pas contestée. Le "Chessu", comme l'appellent les germanophones, a toujours rencontré un large consensus politique. La population lui a elle toujours apporté son soutien lors des votations.

Mais son environnement urbanistique va fortement changer au cours de ces prochaines années avec le projet immobilier Centre Esplanade. Ce projet prévoit la construction d'un hôtel trois-étoiles, de bureaux et de logements à quelques dizaines de mètres seulement de ce lieu emblématique.

Un bâtiment annexe à Coupole qui abrite notamment l'administration, la villa fantaisie, sera démoli dans le cadre de ce réaménagement urbanistique. Pour le remplacer, l'association du CAJ prévoit des travaux de rénovation et d'agrandissement de la Coupole.

Cette cohabitation ne va pas sans susciter quelques inquiétudes, le CAJ craignant des conflits de voisinage et le dépôt de plaintes pour nuisances sonores, les concerts finissant tard dans la nuit. Mais pour les activistes de cette institution, l'esprit contestataire qui anime la Coupole va perdurer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS