Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les travaux d'assainissement de la décharge dite du Pont Rouge sur le site chimique de Monthey (VS) vont pouvoir débuter. Planifiés sur trois ans, ils sont devisés à plus de 100 millions de francs, à la charge des entreprises chimique du site.

Quatre mois de travaux préparatoires sont nécessaires avant l'excavation des déchets, a communiqué mardi l'entreprise Cimo qui gère le chantier pour Syngenta et BASF. Une halle étanche mobile équipée d'un système de traitement de l'air doit être implantée sur le site.

Les entreprises chimiques doivent excaver 120'000 m3 de déchets et de terres de contact qui seront acheminés en Allemagne et aux Pays-Bas pour traitement. La pollution résiduelle sur le site sera traitée par injection d'air sous pression. Un réaménagement biologique du site est à l'étude pour la suite.

La décharge a été utilisée entre 1957 et 1979 par l'industrie chimique pour y entreposer 70'000 m3 de déchets selon les techniques de l'époque. En 2005, des investigations ont confirmé la présence de métaux lourds et d'autres polluants dans le sol.

ATS