Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Belgrade - Les représentants du Fonds monétaire international (FMI) ont donné mercredi leur accord pour le versement à la Serbie d'une cinquième tranche d'un prêt accordé en 2009. Au total, le prêt atteint près de 3 milliards d'euros.
"La mission du FMI et les autorités serbes sont arrivées à un accord, qui doit maintenant être validé par le Conseil administratif du FMI", a déclaré le chef d'une délégation du Fonds en visite à Belgrade depuis le 19 août, Albert Jeager.
La réunion du Conseil administratif du FMI devrait avoir lieu le 27 septembre.
M. Jaeger a toutefois souligné que la décision finale sur le versement de cette cinquième tranche de 380 millions d'euros était conditionné par la remise au parlement serbe de la loi sur la responsabilité fiscale.
Le FMI a accordé en mai 2009 un prêt de 2,9 milliards d'euros à condition que Belgrade réduise son déficit budgétaire, réduise son administration publique de 10 % et gèle les salaires dans le secteur public et les pensions jusqu'en avril 2011. La Serbie a déjà retiré 1,47 milliard d'euros de ce prêt.
Les autorités serbes et la délégation du FMI se sont également mis d'accord pour dégeler les salaires dans le secteur publique et les pensions en janvier de l'année prochaine au lieu de le faire en avril 2011 en tant que "compensation pour une possible hausse des prix de la nourriture au second semestre de 2010".
Le FMI a déjà accepté, lors de sa précédente visite fin mai, que le déficit budgétaire puisse être porté à 4,8 % du Produit intérieur brut (PBI) pour 2010 et qu'il ne dépasse pas 4 % en 2011, en raison d'une reprise économique plus faible.
M. Jaeger a estimé que le programme convenu entre le FMI et Belgrade "se déroulait de manière satisfaisante".
"Les indicateurs économiques montrent que la vitesse de la croissance a été plus forte lors du troisième trimestre", a-t-il dit.
Il a toutefois mis en garde contre l'augmentation du nombre de chômeurs en estimant qu'il pourrait continuer sa hausse en 2011 également.
"La sortie de la profonde récession où la Serbie avait plongé en 2009 est lente et difficile", a-t-il averti.
La ministre serbe de l'Economie, Diana Dragutinovic, a annoncé que la prochaine visite du FMI à Belgrade qui devrait avoir lieu en octobre porterait sur la révision budgétaire pour cette année et sur le budget pour 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS