Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - L'agence américaine des médicaments (FDA) a donné son feu vert vendredi aux injections de Botox pour traiter des migraines chroniques. La toxine botulinique ou neurotoxique qui paralyse les nerfs, est déjà utilisée pour effacer les rides.
Pour contrôler ces migraines récurrentes et invalidantes, le Botox est administré toutes les douze semaines environ avec de multiples injections autour de la tête et du cou avant que les maux de tête ne se déclenchent.
Les effets secondaires les plus fréquents dont ont fait part les malades traités pour des migraines chroniques lors des essais cliniques sont des douleurs dans le cou et au crâne.
Une neurotoxineDans la mise en garde figurant sur les boîtes de Botox, il est indiqué que les effets de cette toxine peuvent se propager dans le corps au-delà de la zone des injections provoquant des symptômes similaires à ceux du botulisme, une maladie paralytique rare mais grave. Les symptômes sont un gonflement et des difficultés à respirer pouvant être mortelles.
Aucun cas confirmé de propagation du Botox à d'autres parties du corps n'a été signalé quand ce traitement est utilisé aux doses recommandées en cosmétique contre les rides ou pour traiter les migraines chroniques, une transpiration excessive sous l'aisselle ou le blépharospasme, des contractions des muscles des paupières, du muscle frontal et d'autres muscles de la face.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS