Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Parlement turc a adopté jeudi une motion du gouvernement dirigé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan autorisant l'armée turque à conduire "si nécessaire" des opérations en Syrie. Le texte a été largement approuvé par les députés réunis à huis clos.

Le texte autorise l'envoi de troupes hors des frontières chaque fois que le gouvernement d'Ankara le jugerait nécessaire. La motion a été votée par 320 députés contre 129 (sur 550 sièges) à l'Assemblée nationale. Celle-ci s'était réunie jeudi matin en session spéciale.

L'exécutif avait soumis aux députés un mémorandum dans lequel il estimait que l'"action agressive" des forces syriennes contre la Turquie faisait courir un grave danger à la sécurité nationale.

La mesure intervient en pleine crise diplomatique avec la Syrie voisine provoquée par la mort de cinq villageois turcs, mercredi, à la frontière syrienne fauchés par un tir de mortier en provenance de Syrie.

Excuses

De son côté, la Syrie a présenté ses excuses à Ankara après les tirs d'obus. Damas a promis qu'un tel incident ne se reproduirait pas, a déclaré jeudi le vice-Premier ministre turc Besir Atalay.

Jeudi matin, l'armée turque continuait de bombarder des positions de l'armée syrienne à la frontière entre les deux pays, en représailles à des tirs d'obus syriens, a indiqué une source de sécurité.

Condamnations

"Je condamne fermement les bombardements par les forces syriennes de la ville frontalière turque d'Akçakale", a affirmé la représentante de l'UE pour les affaires étrangères, Catherine Ashton.

Le ministre français des affaires étrangères Laurent Fabius a lui aussi condamné les tirs d'obus syriens. "Cette violation du droit international constitue une menace sérieuse à la paix et à la sécurité internationales", a-t-il écrit dans un communiqué. "La communauté internationale ne peut pas accepter que le régime syrien poursuive ses actes de violence tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de ses frontières. Il faut y mettre fin sans délai", a-t-il poursuivi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS