Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les aménagements valaisans produisent 28% de l'hydroélectricité suisse.

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Le Valais a franchi vendredi un pas censé lui permettre de garder en main cantonale au moins 60% de la production hydroélectrique. Le Grand Conseil a en effet largement accepté en première lecture de réviser la loi sur les forces hydrauliques.

La trentaine de modifications discutées lors de la lecture de détail du texte ont toutes été balayées par le plénum ou retirées par leurs auteurs. Au final, le projet de loi du gouvernement a été soutenu par 105 voix contre 9 et 7 abstentions.

Le groupe PLR a salué la "flexibilité" de la loi mais regretté que ses amendements n'aient pas été retenus. Le PDC a qualifié le texte législatif de "réaliste, avec une prise de risque sur le long terme". Quant à la gauche, elle a estimé que le projet "n'est pas équilibré", et aurait préféré une solution de cantonalisation de l'hydroélectricité.

Risques de démantèlement

Le texte prévoit que les communes concédantes gardent 30% des installations hydroélectriques, cèdent au canton à un prix dit "solidaire" une part de 30% et disposent librement des 40% restants. L'idée est de revendre cette part à des partenaires externes.

Le dossier sera à nouveau sur la table du Grand Conseil pour une deuxième lecture. Les députés se pencheront alors notamment sur la répartition des frais et des risques en cas de démantèlement ou de mauvais entretien d'une installation hydroélectrique.

Jusqu'en 2087

Les concessions des installations arrivent à échéance dès 2017 et progressivement jusqu'en 2087. La valeur des barrages valaisans a d'abord été évaluée à une vingtaine de milliards de francs pour être ramenée à moins de 10 milliards.

L'énergie hydraulique représente environ 55% de la production d'électricité en Suisse. Les aménagements valaisans produisent 28% de l'hydroélectricité suisse.

ATS