Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Depuis mi-juillet, le Sud-Est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont détruit plus de 9000 hectares de végétation (image d'illustration).

KEYSTONE/AP/CLAUDE PARIS

(sda-ats)

Un homme soupçonné d'avoir allumé cinq incendies vendredi soir à Bastia, en Corse, a été inculpé pour "destruction volontaire par incendie". Il a été placé en détention provisoire dimanche soir, a-t-on appris auprès du parquet.

Cet homme, né en 1962, avait été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi. Plusieurs feux s'étaient déclarés dans la soirée de vendredi à Bastia, dont certains à proximité d'immeubles d'habitations, et cet homme avait été aperçu "non loin du point de départ du troisième feu", selon des éléments de l'enquête.

Le suspect a été "mis en examen et placé sous mandat de dépôt criminel pour destruction volontaire par incendie de bois, forêt, plantation, maquis pouvant causer un dommage aux personnes, pour les incendies survenus à Bastia (...), pour conduite sans permis sous l'empire d'un état alcoolique et pour transport d'arme" blanche, a-t-on appris auprès du parquet de Bastia.

L'île est en proie à des incendies importants depuis trois jours. Plus de 2000 hectares de végétation ont brûlé dans le nord de l'île, et près d'un millier de personnes ont été évacuées vendredi soir avant de pouvoir regagner leurs logements samedi.

Depuis mi-juillet, le Sud-Est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont détruit plus de 9.000 hectares de végétation. Plusieurs personnes ont été mises en examen ces dernières semaines dans les enquêtes relatives à ces incendies.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS