Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Beat Feuz est resté fidèle à lui-même au lendemain de sa victoire en descente à Wengen. Toujours aussi calme, le Bernois est revenu sur son triomphe et les heures qui ont suivi.
"Je suis allé au lit peu après minuit. Beaucoup d'images défilaient encore dans ma tête. Mais comme j'étais très fatigué, je n'ai pas mis longtemps avant de m'endormir", a raconté Feuz, dimanche matin à l'hôtel Belvédère de Wengen. "Ce n'est qu'au réveil que j'ai vraiment réalisé la portée de ma victoire", a-t-il ajouté.
Parmi les moments les plus intenses de sa journée de samedi, l'Emmentalois a retenu deux instants: "Cela a été très fort quand j'ai franchi la ligne d'arrivée et que j'ai vu que j'étais en tête. La cérémonie de remise des prix s'est aussi avérée très émotionnelle", a-t-il reconnu.
Pour fêter sa victoire, Feuz a dit qu'il n'avait pas privilégié une boisson particulière: "Je bois des bières avec mes collègues, du vin avec mon amie (réd: l'ancienne skieuse autrichienne Katrin Triendl) et du gin avec Gina (réd: la porte-parole de Swiss-Ski) !" a-t-il rigolé.
Didier Cuche a été parmi les nombreux coureurs à venir le féliciter. "Nous nous sommes rapidement croisés. J'en ai profité pour lui dire qu'il avait une raison de revenir à Wengen l'an prochain", a-t-il dit à propos du Neuchâtelois, jamais vainqueur du Lauberhorn. "Didier est très important pour l'équipe. C'est un perfectionniste. Je peux encore apprendre des choses en le côtoyant."
A nouveau no 1 mondial en descente et bien placé au général, Feuz ne veut pas se projeter vers la lutte pour les globes de cristal. "Il y a encore beaucoup de courses avant les finales en mars. Je sais que j'ai le dossard rouge en descente, mais je ne sais même pas avec quelle avance", a-t-il confié.
Plus riche de 53'000 francs (33'000 pour la descente, 20'000 pour sa 2e place en super-combiné), le Bernois a déjà une petite idée comment utiliser ce prize-money. "J'aimerais partir depuis longtemps à Las Vegas", a noté ce grand amateur de poker.

ATS