Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Beat Feuz a enfin pu rentrer chez lui.
Après cinq semaines d'hospitalisation en raison d'une inflammation au genou gauche, le Bernois va mieux, mais il ne sait pas s'il pourra poursuivre sa carrière. "J'ai vécu les cinq semaines les plus difficiles de ma vie. J'étais à l'hôpital sans savoir exactement ce que j'avais", a confié l'Emmentalois lors d'une conférence de presse à l'hôpital de l'Ile à Berne, où il s'exprimait pour la première fois depuis le début de ses ennuis.
Tout avait commencé fin octobre à Sölden (Aut). "Je me sentais bien, mais par précaution, j'avais renoncé au dernier moment à participer au géant. Je ne voulais pas mettre en danger les courses suivantes en Amérique du Nord", a-t-il raconté. Quelques heures plus tard, il ressentait de "fortes douleurs" au genou gauche.
Les causes de l'inflammation restent mystérieuses. Mais au moins, la situation a pu être stabilisée. "Son genou va bien, même si on ne peut pas encore parler de guérison", a noté Matthias Zumstein, médecin-chef de la chirurgie orthopédique à l'hôpital de l'Ile. "Il doit encore marcher avec des béquilles pour des raisons de sécurité. De plus, il est encore très loin d'une reprise de l'entraînement", a ajouté le Dr Zumstein qui, outre une inflammation, avait diagnostiqué un gonflement dans le genou et une légère infection dans le sang.
Alors que la première prise en charge médicale de Feuz a été critiquée, le Dr Zumstein est resté diplomatique. "On ne peut pas dire si des erreurs ont été commises. Je ne m'occupe de lui que depuis le 19 novembre. Mais selon moi, les traitements médicaux qui avaient été entrepris auparavant sont corrects", a-t-il dit.
Reste maintenant à savoir si le vainqueur de la descente de Wengen pourra reprendre la compétition. "J'aimerais poursuivre ma carrière. Mais si cela ne s'arrange pas avec mon genou, je me résignerai à prendre ma retraite sportive", a reconnu le Bernois, qui n'en est pas à ses premiers ennuis avec son genou.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS