Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fiat Chrysler Automobiles a accepté de payer 70 millions de dollars d'amendes pour clore une enquête de la justice américaine, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier. Elle concernait un défaut d'information au sujet d'un accent mortel et de blessures.

L'accord à l'amiable devrait être annoncé jeudi par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'autorité fédérale de la sécurité routière.

Fiat Chrysler a reconnu en septembre qu'il n'avait pas respecté l'obligation de déclaration d'accidents dans un certain nombre de cas. La NHTSA avait parlé à l'époque de "défaillance importante".

En juillet, le constructeur italo-américain a conclu un accord distinct de 105 millions de dollars avec la NHTSA sur les modalités du rappel en atelier de quelque 11 millions de véhicules.

La NHTSA et Fiat Chrysler ont refusé de commenter ces informations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS