Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dirigeants de Fiat se sont engagés samedi à "sauvegarder la présence industrielle du groupe en Italie", à l'issue d'une réunion à Rome avec le chef du gouvernement Mario Monti, selon un communiqué conjoint publié après la rencontre.

Ont participé à cette réunion de près de cinq heures, outre M. Monti, le PDG du groupe Sergio Marchionne, son président John Elkann, ainsi que les ministres des affaires sociales Elsa Fornero et du développement économique Corrado Passera.

M. Marchionne était devenu cette semaine la bête noire de la péninsule pour avoir suggéré que les activités de Fiat en Italie, où le groupe est le premier employeur privé, pourraient être restructurées.

"Fiat a l'intention de réorienter son modèle de business en Italie dans une logique privilégiant l'exportation, en particulier hors de l'Europe", indique le communiqué, qui rappelle que Fiat a investi 5 milliards d'euros dans la péninsule au cours des trois dernières années.

"Le groupe a en outre manifesté sa pleine disponibilité à valoriser les compétences et les capacités professionnelles particulières de ses structures italiennes, par exemple en matière de recherche et d'innovation", poursuit-il.

"Fiat a en outre confirmé la stratégie de l'entreprise d'investir en Italie, au moment opportun, dans le développement de nouveaux produits pour profiter pleinement de la reprise du marché européen", précise-t-il.

Enfin, "le gouvernement et Fiat ont convenu de s'engager à conduire dans les prochaines semaines un travail conjoint utile pour déterminer les conditions requises pour le renforcement de la compétitivité de l'entreprise".

Selon des sources gouvernementales anonymes citées par l'agence italienne Ansa, Fiat "n'a pas demandé d'argent au gouvernement".

De son côté, "le gouvernement a apprécié l'engagement pris (par Fiat) au cours de la réunion de faire partie activement de l'effort actuel du pays pour traverser cette difficile phase économique et financière", affirme le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS