Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une procession se déroulera mardi 31 juillet à l'aube à Fiesch (VS) afin d'implorer l'aide divine pour contrer le réchauffement planétaire, responsable de la fonte du glacier d'Aletsch. Détail piquant: pendant des siècles, les fidèles ont prié pour qu'il cesse de s'étendre.

Il s'agit de la première procession sous cette nouvelle formule, a indiqué vendredi la commune valaisanne. En 2010, le pape Benoît XVI a donné l'autorisation d'inverser le "serment des catastrophes" et d'inclure dans les prières les questions du réchauffement de la planète, des changements climatiques et de la fonte du glacier.

Le glacier d'Aletsch a été pour Fiesch à l'origine d'innombrables catastrophes, causant de multiples débordements du lac Märjelensee inondant la commune. C'est en 1678 que les catholiques de Fiesch ont décidé de recourir à un serment pour mettre un terme à ce fléau, avec l'aval du pape Innocent XI.

Procession à la St-Ignace

Depuis cette époque, chaque 31 juillet (jour de la Saint-Ignace), les habitants de Fiesch et Fieschertal se rendent en procession jusqu'à la chapelle Notre-Dame dans la forêt d'Ernerwald. Leurs invocations ont manifestement été entendues et la population a été depuis lors épargnée par les catastrophes naturelles.

Aujourd'hui toutefois, elle est confrontée à la fonte du glacier. Or, la région en a besoin comme source d'eau potable et d'irrigation ainsi que pour le tourisme, conclut le communiqué de la commune. L'an dernier, la procession n'a pas eu lieu car le 31 juillet tombait sur un dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS