Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président de la commission d'audit et de conformité de la FIFA, Domenico Scala, s'est invité jeudi dans le processus de réforme, en détaillant un plan en huit points.

Mesure préconisée la plus spectaculaire: limiter à trois fois quatre ans le mandat du président.

Egalement président de la commission électorale, M. Scala a déjà présenté ses propositions devant le comité exécutif de la FIFA le 20 juillet et les a explicitées devant la commission des réformes présidée par l'avocat lausannois François Carrard.

"La limitation du cumul des mandats est le point le plus important", a expliqué M. Scala lors d'une conférence téléphonique. Il prévoit de limiter à trois fois quatre ans le nombre de mandats du président, une règle qui s'appliquerait également aux membres du comité exécutif. "Je l'avais dit au moment de la réélection: M. Blatter n'aurait pas dû se présenter pour un cinquième mandat", a ajouté M. Scala.

Les propositions de la commission Carrard seront soumises au comité exécutif puis au vote du prochain congrès de la FIFA, le 26 février.

Les principales autres mesures préconisées par M. Scala prévoient un contrôle renforcé et centralisé de l'intégrité des membres actuels du comité exécutif et des autres responsables de la FIFA, la publication des rémunérations des dirigeants ainsi que l'instauration d'un système à double gouvernance.

ATS