Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Sénégalaise Fatma Samoura, diplomate aux Nations Unies, a été nommée secrétaire générale de la FIFA.

Elle devient la première femme à occuper ce poste au sein d'une fédération secouée depuis plus d'un an par le plus vaste scandale de corruption de son histoire.

A l'ONU depuis 21 ans, Mme Samoura, 54 ans, qui a occupé différents postes dans plusieurs pays d'Afrique, a été nommée lors du 66e congrès de la FIFA qui se tient à Mexico. Elle prendra son poste à la mi-juin "après un contrôle d'éligibilité", a annoncé le nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino, élu en février dernier pour succéder à Sepp Blatter, suspendu.

Mme Samoura, qui n'a jusqu'à maintenant aucune expérience des organisations sportives, est "dotée d'une grande personnalité. Elle a l'habitude de gérer de grandes organisations et des budgets importants", a ajouté M. Infantino à Mexico où se tient un congrès de la FIFA. "Elle va apporter un vent nouveau à la FIFA, elle vient de l'extérieur. Ce n'est pas quelqu'un du passé mais c'est quelqu'un de nouveau", a ajouté le Valaisan.

Mme Samoura succédera au Français Jérôme Valcke, licencié puis suspendu 12 ans par la FIFA notamment pour son implication dans un trafic de billets pour le Mondial 2014 au Brésil. C'est l'Allemand Markus Kattner, directeur financier, qui assure depuis lors l'intérim.

ATS