Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert jeudi une procédure pénale à l’encontre de Sepp Blatter. Le président de la FIFA est soupçonné de gestion déloyale et d'abus de confiance.

Il se voit reprocher un paiement déloyal de 2 millions de francs en faveur de Michel Platini, président de l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA), a indiqué vendredi le MPC. Ce dernier soupçonne en outre Joseph Blatter d’avoir signé un autre contrat défavorable à la FIFA avec l’Union caribéenne de football.

"Il existe un soupçon que, dans l’exécution de ce contrat, Joseph Blatter ait également agi de manière contraire aux intérêts de la FIFA, respectivement de FIFA Marketing & TV SA, en violation de ses devoirs de gestion", lit-on dans un communiqué diffusé vendredi par le MPC.

L'intéressé a été entendu vendredi "en qualité de prévenu" par des membres du Ministère public de la Confédération. Michel Platini a également été auditionné "en qualité de personne appelée à donner renseignements".

Le MPC a mené une perquisition au siège de la FIFA avec la Police judiciaire fédérale. Le bureau de Joseph Blatter a été perquisitionné et des données ont été saisies. Le porte-parole du ministère public a refusé de donner des détails supplémentaires.

ATS