Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un comité du sénat brésilien veut obtenir en Suisse davantage d'éléments sur les accusations de corruption dirigées contre des fonctionnaires brésiliens de la FIFA. Trois de ses membres y interrogeront notamment un responsable brésilien détenu à Zurich.

Le comité, dirigé par l'ancien footballeur Romario, élu au Sénat en octobre dernier, a pris cette décision mardi. Romario, qui avait porté la création de cette commission spéciale, avait récemment annoncé qu'il s'entretiendrait avec des représentants des autorités helvétiques, américaines et brésiliennes "sur plusieurs détails".

Pour rencontrer les fonctionnaires de la Fédération internationale de football (FIFA) détenus en vue de leur extradition, les parlementaires brésiliens veulent aussi se rendre aux Etats-Unis. D'autres suspects y séjournent et une enquête y est en cours.

Romario souhaite notamment interroger à Zurich l'ancien président de la Confédération brésilienne de football (CBF), José Maria Marin. Ce dernier a été placé en détention après une demande d'extradition des autorités américaines.

ATS