Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre personnes ont été interpellées vendredi matin en Belgique lors de 22 perquisitions. Celles-ci visaient à démanteler une filière de recrutement de djihadistes pour la Syrie, a indiqué le parquet fédéral belge.

"Ce dossier est relatif à la problématique des départs en Syrie. Plusieurs personnes voulaient s'y rendre pour combattre, probablement au sein d'une organisation terroriste", explique dans un communiqué le parquet chargé de centraliser les affaires de terrorisme.

"Quatre personnes ont été privées de liberté", a-t-on ajouté, sans donner de détails sur leur identité. Un juge d'instruction décidera s'il y a lieu de les inculper et de les placer en détention provisoire. Aucune arme, explosifs ou munitions n'ont été découverts lors de ces perquisitions.

Ces perquisitions n'ont "aucun lien" avec l'opération antiterroriste menée à la mi-janvier contre la "cellule de Verviers", dans l'est de la Belgique, ni avec les attentats de Paris, a précisé le parquet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS