Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le procès de sept coptes égyptiens et du pasteur américain Terry Jones, accusés d'être impliqués dans la production ou la distribution d'"Innocence of Muslims", s'est ouvert dimanche au Caire en l'absence des accusés. Le film islamophobe avait provoqué de nombreuses violences.

Les huit personnes se trouvent aux Etats-Unis, selon l'agence officielle égyptienne Mena. Le parquet affirme qu'elles ont "exploité la religion pour propager des idées extrémistes dans le but d'inciter à la haine religieuse, insulter la religion musulmane, nuire à l'unité nationale et à la paix sociale".

La cour pénale du Caire a ajourné le procès au 25 novembre, après une très brève audience.

Protestations anti-américaines

Le film "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans") est un brûlot à petit budget qui dépeint le prophète Mahomet comme un voyou aux pratiques déviantes.

La diffusion sur YouTube d'extraits de ce film amateur produit notamment par un petit groupe de chrétiens extrémistes américains, a déclenché une vague de protestations anti-américaines dans une vingtaine de pays, dont l'Egypte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS