Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un vicaire britannique, qui avait pris la fuite en plein procès pour vol jeudi, s'est rendu à la police lundi après quatre jours de cavale. L'homme de 50 ans avait profité d'une pause déjeuner lors de son procès devant un tribunal de Sheffield pour s'enfuir.

Alors que la police avait aussitôt lancé une chasse à l'homme, le jury l'avait dans la foulée reconnu coupable des quatre chefs d'accusation pesant sur lui.

Le vicaire, qui officiait à la All Saint Church de Darton, était accusé d'avoir mis dans sa poche plus de 24'000 livres (35'930 francs) destinés au diocèse de Wakefield pour des mariages ou des enterrements.

Appel de l'évêque

Craignant qu'il ne se soit enfui à l'étranger, la police avait alerté Interpol. Elle l'a finalement vu réapparaître lundi dans un commissariat de Sheffield où il a aussitôt été arrêté. Il devra comparaître à nouveau devant le tribunal prochainement.

Avant que le voleur ne se rende aux autorités, l'évêque de Wakefield, Tony Robinson, l'avait appelé à "revenir pour rendre des comptes".

"Prendre la fuite dans ces circonstances laisse penser qu'il ne doit pas être dans un état mental terrible et nous garantissons à Simon que nous ferons tout pour l'aider", avait-il ajouté.

ATS