Navigation

Fin de la crise des visas entre la Libye et l'UE via la Suisse

Ce contenu a été publié le 27 mars 2010 - 11:51
(Keystone-ATS)

Syrte - L'avocat de Max Göldi, l'homme d'affaires suisse emprisonné en Libye, a indiqué qu'il n'y avait "rien de nouveau" concernant la situation de son client. L'avocat a ajouté qu'il ne prévoyait "rien de nouveau au moins au cours de cette semaine".
La présidente de la Confédération Doris Leuthard avait déclaré vendredi s'attendre à ce que la crise diplomatique avec Tripoli soit rapidement réglée et que M. Göldi puisse prochainement regagner son pays.
L'avocat a précisé que la Cour suprême libyenne, devant laquelle il a déposé un recours, ne pouvait pas se réunir rapidement, le ministre de la Justice qui préside la Cour participant au sommet arabe qui s'est ouvert à Syrte.
L'avocat a également estimé que la visite du ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, coïncidant avec le premier jour du sommet, intervenait "à un moment inopportun".
Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero avait annoncé vendredi que M. Moratinos se devait se rendre en Libye pour tenter de mettre un terme au contentieux entre Tripoli et la Suisse.
Max Göldi était retenu avec un autre Suisse, Rachid Hamdani, depuis 19 mois en Libye en représailles à l'arrestation à Genève en juillet 2008 d'Hannibal Kadhafi, sur une plainte de deux domestiques l'accusant de mauvais traitements.

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?

Bulletins
Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Presque fini... Nous devons confirmer votre adresse e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer pour achever le processus d'inscription.

Découvrez chaque semaine nos articles les plus intéressants.

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement nos meilleurs articles dans votre boîte de réception.

Notre politique de confidentialité SSR fournit des informations supplémentaires sur le traitement des données.