Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fin de la présidentielle en Egypte, la participation seul enjeu pour Sissi

Des électeurs ont raconté avoir reçu de l'argent pour marquer leur index à l'encre, signe qu'ils avaient déposé un bulletin dans l'urne, lors de la présidentielle égyptienne.

KEYSTONE/AP/NARIMAN EL-MOFTY

(sda-ats)

Les opérations de vote ont pris fin mercredi soir en Egypte après trois jours d'un scrutin présidentiel. Faute de compétition sérieuse face au sortant Abdel Fattah al-Sissi, le taux de participation est l'unique enjeu.

Les bureaux de vote ont fermé mercredi à 22h00 après une courte prolongation d'une heure. Et aucun chiffre officiel sur la participation n'avait été publié à la clôture du scrutin. Selon deux sources qui participent à la surveillance du scrutin, environ 21% des 59 millions d'électeurs ont voté lors des deux premiers jours des élections, lundi et mardi.

Les résultats officiels seront proclamés le 2 avril. Mais des estimations partielles devraient être publiées dans les prochaines heures par la presse locale. Les trois jours de scrutin se sont déroulés sans incident notable, sous la protection ostensible des forces de sécurité après un attentat samedi à Alexandrie (nord) dans lequel deux policiers ont été tués.

Malgré une certaine affluence lundi à l'ouverture du scrutin, la fréquentation des bureaux de vote était en baisse mardi et mercredi, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le tout sous les encouragements pressants des autorités à aller voter.

Incitations au vote

Des électeurs interrogés par Reuters ont raconté avoir reçu de l'argent, des rations de nourriture et d'autres avantages pour aller voter ou pour marquer leur index à l'encre, signe qu'ils avaient déposé un bulletin dans l'urne.

"Je n'ai jamais voté auparavant et je n'ai pas l'intention de le faire cette fois, non plus", indiqué une habitante du Caire. "Je suis juste allée tremper mon doigt dans l'encre et j'ai pris 50 livres (trois francs)", a-t-elle raconté.

D'autres électrices ont précisé s'être vu promettre des sacs de nourriture contenant du riz et de l'huile végétale en échange d'un bulletin déposé dans l'urne. "Ils m'ont dit que si je votais et que je leur montrais mon doigt (marqué à l'encre), j'aurais un sac", précise une autre femme ayant demandé à rester anonyme.

Amende contre les abstentionnistes

Mercredi, lors d'une conférence de presse, le porte-parole de l'Autorité nationale des élections Mahmoud el-Chérif a parlé d'une "une affluence massive devant les bureaux de vote". Il a souligné la mobilisation au Caire, à Guizeh, à Alexandrie et dans le Sinaï, sans toutefois donner de chiffres précis.

Elu en 2014 avec 96,9% des voix, M. Sissi, 63 ans, avait pour seul adversaire Moussa Mostafa Moussa, 65 ans, le chef du minuscule parti libéral Al Ghad, méconnu du grand public et partisan affiché du régime. Dans ce contexte, le pouvoir redoute surtout un taux d'abstention élevé, susceptible de décrédibiliser l'élection.

Les abstentionnistes seront ainsi sanctionnés, a annoncé mercredi l'Autorité nationale des élections. "Ce n'est pas quelque chose de nouveau", a insisté M. Chérif, évoquant une loi punissant d'une amende de 500 livres maximum (27 francs) "tout ceux qui, sans excuse, ne votent pas".

"Devoir pour la nation"

La veille, le Premier ministre Chérif Ismaïl a exhorté les électeurs à voter. "C'est un droit constitutionnel et un devoir pour la nation de tous les citoyens".

A la présidentielle de 2014, le taux de participation avait atteint 37% après deux jours de scrutin, puis 47,5% après une prolongation d'une journée. Seules quelques personnalités de l'opposition ont appelé avant les élections au boycott du scrutin qu'ils ont qualifié de "mascarade".

Ils ont vite été rappelés à l'ordre par le président lui-même qui, sans les nommer, a prévenu, dans un discours fin janvier, qu'il ne tolérerait pas qu'on joue avec "la sécurité" de l'Egypte. Au cours de la campagne, l'aspect politique a été éludé par les deux candidats, qui n'ont pas débattu sur le fond autour de leurs projets respectifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.