Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka ne verra pas la deuxième semaine de l'US Open. Le Vaudois a été sorti au 3e tour par le Canadien Milos Raonic, 7-6 (8/6) 6-4 6-3.

Cette partie aurait pu prendre une autre tournure si Stan Wawrinka avait converti l'une de ses deux balles de set dans le tie-break de la manche initiale, dans lequel il a mené 6-4. Deux points cruciaux qu'il n'est pas parvenu à convertir et qui, au final, lui ont coûté cher.

Car après la perte de cette manche, le joueur de St-Barthélemy a accusé le coup. Il a notamment eu du mal à retourner le service de Milos Raonic, très solide sur ses engagements et qui n'a pas eu à défendre la moindre balle de break dans les deux derniers sets.

"J'ai été un peu trop léger sur le plan mental", a reconnu Stan Wawrinka pour expliquer sa défaite. "C'est dommage car je tapais bien la balle et je me sentais bien physiquement. Mais face à un tel joueur, il faut aussi être très solide sur le plan mental. Quand tu 'mords', il ne faut plus lâcher. Voilà ce que je n'ai pas réussi à faire, notamment sur ces balles de set. J'ai trop hésité, et cela se paie cash à ce niveau", a-t-il relevé.

Il n'y a toutefois pas de honte à perdre face à un joueur de la trempe de Milos Raonic (ATP 24). Et d'autant plus quand on se rappelle d'où revient Stan Wawrinka, lui qui a passablement galéré pour revenir après une double opération du genou gauche en août 2017.

Bilan positif

"Si je regarde ces dernières semaines, la tournée nord-américaine, je pense qu'il y a beaucoup de positif. Après Wimbledon, j'aurais signé sans hésitation pour être là où j'en suis aujourd'hui, à parler de mon tennis, de mon état de forme et de ma capacité à jouer à ce niveau pendant plusieurs heures", a assuré l'ancien no 3 mondial.

"J'ai vraiment l'impression d'être de retour, même si je dois encore progresser sur le plan mental, réapprendre à me montrer plus dur envers moi-même", a-t-il poursuivi.

Pour la suite de sa saison, Stan Wawrinka, qui devrait remonter aux alentours de la 90e place mondiale après cet US Open, a prévu de jouer à St-Pétersbourg, Toyko, Shanghaï, Bâle et Paris-Bercy. Il n'a, par ailleurs, pas totalement exclu une participation à la Coupe Davis, dans deux semaines dans un barrage contre la Suède à Bienne. "La tendance est plutôt de renoncer, mais je dois encore y réfléchir", a-t-il relevé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS