Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le jury devant se prononcer sur la culpabilité du Dr Conrad Murray dans la mort du chanteur Michael Jackson commencera à délibérer vendredi. Le médecin, âge de 58 ans, est poursuivi pour homicide involontaire et risque, en cas de condamnation, jusqu'à quatre ans de prison.

Il est accusé d'avoir fait preuve de "négligence criminelle" dans les soins apportés à Michael Jackson, notamment dans l'administration du propofol, un puissant sédatif que le chanteur utilisait comme somnifère et qui a causé sa mort le 25 juin 2009, à l'âge de 50 ans.

Lors de son réquisitoire, le procureur a estimé que des preuves "accablantes" montraient que le Dr Murray avait agi avec "une négligence criminelle". Il a laissé "Prince, Paris et Blanket (les enfants de la star, ndlr) sans père", et privé le monde d'un "génie".

Le Dr Murray n'était qu'un "petit poisson" dans cette affaire, a rétorqué dans sa plaidoirie l'avocat du médecin. Il a affirmé que les témoins clés du dossier s'étaient mis d'accord pour fabriquer une version des faits incriminant le praticien.

ATS