Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Mexique a remporté la Gold Cup en battant la Jamaïque par 3 à 1 (1-0), portant à sept son nombre de victoires dans cette compétition, dimanche à Philadelphie.

Le Mexicain Andres Guardado est devenu le premier joueur à marquer dans trois finales de la Gold Cup.

Grâce à sa victoire, le Mexique s'est emparé de son troisième titre lors de ses quatre dernières finales disputées.

Dimanche, devant près de 70'000 spectateurs, le Mexique a profité de deux erreurs défensives de la Jamaïque pour se défaire des "Reggae Boyz".

Le capitaine mexicain Andres Guardado, attaquant du PS Eindhoven, a ouvert le score sur une reprise de volée du pied gauche à la 31e minute après une passe lumineuse de son coéquipier Paul Aguilar depuis l'aile droite.

La deuxième mi-temps avait commencé depuis à peine 2 minutes lorsque Corona subtilisa un ballon des pieds du Jamaïcain Michael Hector dans le camp de la Jamaïque pour aller marquer à la 47e minute entre les jambes d'un autre défenseur jamaïcain, Wes Morgan (47).

Sur une nouvelle erreur de la défense adverse, une balle du Jamaïcain Hector tentant de dégager son camp échoua dans les pieds du Mexicain Peralta qui fusilla le gardien de la Jamaïque Ryan Thompson à la 61e minute, permettant à son équipe de mener 3 à 0.

Le remplaçant Darren Mattocks sauvait l'honneur pour la Jamaïque à la 80e minute.

Les "Reggae Boyz" de Jamaïque sont devenus la première équipe caribéenne à accéder à la finale de la Gold Cup en battant par 2-1 (2-0), les Etats-Unis, tenants du titre, hôtes de la compétition et favoris, lors de la première demi-finale mercredi.

ATS