Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Un cinquième match est nécessaire pour départager la République tchèque et l'Espagne à Prague en finale de la Coupe Davis.
L'Espagne, tenante du titre, a égalisé à 2-2 grâce au succès 6-2 6-3 7-5 de David Ferrer (ATP 5) sur Tomas Berdych (ATP 6) dimanche. Le sort de la 100e finale de l'histoire se joue donc dans le dernier simple entre Radek Stepanek (ATP 37) et Nicolas Almagro (ATP 11).
La tâche de décrocher le troisième point pouvant offrir le Saladier d'argent à son pays s'est avérée trop compliquée pour Tomas Berdych, pourtant en position de force après la victoire des Tchèques dans le double de samedi. David Ferrer réussissait un début flamboyant, jetant rapidement une douche froide sur l'optimisme du public local. S'appuyant sur un coup droit offensif efficace et accumulant les points gagnants, il menait rapidement 3-0.
Trop passif et sans énergie après avoir passé plus de sept heures sur le court vendredi et samedi, Tomas Berdych concédait un break décisif dès le deuxième jeu de la deuxième manche. Après une petite pause aux vestiaires, le géant Tchèque (1m96) essayait de prendre davantage de risques, sans effet face à son adversaire dominateur. Il trouvait les ressources pour effacer un break de retard dans le troisième set et prendre même les devants (5-4), mais craquait une nouvelle fois face à un David Ferrer impressionnant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS