Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Oklahoma City a pris la main dans la finale du championnat de NBA qui l'oppose à Miami.
Thabo Sefolosha et ses équipiers se sont imposés 105-94 mardi face au Heat dans le premier match de la série. Auteur de 36 points et 8 rebonds, la star Kevin Durant a montré la voie à suivre à ses équipiers.
Le no 35 du Thunder a remporté le premier acte du duel qui l'oppose au MVP de la saison régulière LeBron James (30 points), prenant ses responsabilités dans l'ultime quart-temps en inscrivant 17 des 31 derniers points de son équipe. A l'inverse, LeBron James est quasiment resté muet dans le "money time", avec 7 points seulement dans les 14 dernières minutes du match.
Thabo Sefolosha (9 points) fut une nouvelle fois le garant de la solidité défensive d'OKC. Le Vaudois fut même le principal responsable de la faillite de LeBron James. Collé aux basques de Dwyane Wade en début de match, l'arrière du Thunder se chargeait du cas James dès le troisième quart-temps alors que Miami faisait encore la course en tête. Ce changement tactique causait la perte du Heat, permettant à Kevin Durant de se concentrer sur ses tâches offensives.
OKC, qui a également pu compter sur un excellent Russell Westbrook (27 points, 11 assists, 8 rebonds), avait pourtant bien mal entamé cette finale. Porté par une réussite quasi insolente à 3 points (5/6 dans le premier quart-temps), Miami menait 29-22 après 12' avant de compter une avance maximale de 13 unités (39-26) à la 16e minute. La franchise floridienne atteignait la mi-temps avec une marge de 7 points (54-47).
Oklahoma City, qui est invaincu à domicile dans ces play-off avec désormais neuf victoires, prenait pour la première fois les devants à 16''4 de la fin du troisième quarter (74-73). Le Thunder enfonçait ensuite rapidement le clou en réalisant un début de quatrième quart parfait: deux tirs de Kevin Durant et un lay-up de Thabo Sefolosha lui permettaient de réussir un partiel de 6-1 (80-74 à la 39e minute) dont Miami n'allait pas se remettre.

ATS