Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le magnifique automne de Christian Ahlmann s'est poursuivi à Genève, où l'Allemand a remporté sa première finale du top 10, sur Taloubet Z.
Le cavalier de Marl pourra ainsi, comme à chacune de ses grandes victoires, s'offrir une nouvelle très bonne bouteille de whisky.
Ahlmann a indirectement rétabli une forme de vérité, lui qui aurait sans doute été le porteur du brassard de no 1 mondial à Palexpo si la Fédération internationale n'avait pas curieusement décidé de n'établir le prochain classement qu'après le CHI-W de Genève. L'Allemand s'est imposé au prix d'une deuxième manche fulgurante au cours de laquelle il a parfaitement su faire les bons choix et mettre à profit la vitesse de son étalon néerlandais de 12 ans. Normal pour un fan absolu de Michael Schumacher... Ahlmann peut voir venir ses 38 ans - il les aura le 17 décembre - avec un sentiment de satisfaction, tant son palmarès est déjà fourni.
Vainqueur de la Coupe du monde en 2011, déjà sur Taloubet Z, l'Allemand a été sacré champion d'Europe individuel et par équipes (2003) et a remporté le bronze individuel aux Mondiaux de 2006 et par équipes aux Jeux de 2004. A chaque fois sur Cöster, un cheval toutefois contrôlé positif à la capsaïcine et donc disqualifié des JO de 2008.
Sa dauphine, l'Australienne Edwina Tops-Alexander, avait le sourire un peu jaune tant elle acceptait difficilement que le parcours réalisé par son prodigieux et increvable Itot du Château n'ait pas suffi pour obtenir la victoire (34 centièmes de retard seulement!).
Cette finale est à oublier pour les Suisses. Ni Steve Guerdat ni Pius Schwizer, respectivement antépénultième et dernier, n'ont pu se mêler à cette lutte au sommet, ayant déjà perdu toutes leurs chances après la première manche, bouclée avec respectivement 5 et 9 points de pénalité.
Le champion olympique jurassien, sur sa jument française Nasa, a commencé par mal négocier le spa puis a dépassé le (très court) temps imparti. "Je suis très déçu de ma finale", a conclu l'officiel no 1 mondial, qui a encore commis une faute sur son second passage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS