Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bon pour la tête veut reprendre le flambeau après la disparition de L'Hebdo (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Après la disparition de L'Hebdo, des journalistes romands veulent lancer un nouveau média indépendant. Un site de financement participatif est en ligne depuis samedi. "Bon pour la tête" pourrait voir le jour en juin.

La trentaine de journalistes, "des plus mûrs aux plus jeunes", veut créer un nouveau site romand d'informations, lit-on sur le site bonpourlatete.com. Des anciens de L'Hebdo et du Temps, dont le fondateur du magazine disparu en février Jacques Pilet, font partie de l'aventure.

"Bon pour la tête" sera d'abord un site internet, actualisé tous les jours. Dans un second temps, un cahier imprimé est prévu.

Les journalistes entendent privilégier la culture. "La Suisse romande connaît un foisonnement créatif extraordinaire. Mais ces artistes, ces écrivains ont besoin d'une vaste chambre d'écho. Or, la place qui leur est accordée dans les journaux et magazines, à la radio et à la télévision, tend à se restreindre."

Objectif 100'000 francs

L'équipe veut récolter 100'000 francs pour lancer le site. Pour ce faire, une plateforme de financement participatif en ligne est sur pied. Samedi vers 17h00, plus de 50'000 francs avaient été récoltés. Les abonnements coûteront ensuite huit francs par mois.

Le tout est piloté par une association sans but lucratif et totalement indépendante, indique le site internet. La rédaction en chef sera bénévole. Si le cap des 100'000 francs est atteint, le nouveau média pourrait débuter ses activités en juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS