Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Melbourne - Plus de 200 églises australiennes ont interdit les hymnes sportifs et les chansons profanes telles que "My way" de Frank Sinatra lors des cérémonies d'enterrement. De nouvelles directives de l'archevêque de Melbourne veulent mettre fin à une pratique pourtant très populaire.
Un sondage a montré que l'hymne de l'équipe nationale de football australien, ainsi que "My way" et "The wind beneath my wings" de Bette Midler, figuraient parmi les airs les plus diffusés lors des cérémonies religieuses d'enterrement.
"Les chants profanes, tels que les balades romantiques, la musique pop ou rock, les chants politiques, les hymnes de clubs de foot, ne doivent pas être chantés ou joués lors de funérailles catholiques", indiquent les directives de l'archevêque de Melbourne Denis Hart.
"Pour les funérailles d'enfants, les comptines et les chansons sentimentales sont également inappropriées car elles peuvent augmenter le chagrin", ajoutent ces textes. Selon le prélat, les hymnes sportifs ne sont pas adaptés à un service religieux, qui souligne la nature solennelle de la mort.
La messe de funérailles catholique est un rite sacré et non "une célébration profane" de la vie de l'individu, notent encore les directives, même si les souhaits du défunt et de ses proches doivent évidemment être pris en compte.
Pour Bob Maguire, prêtre du sud de Melbourne, ces directives vont compliquer l'organisation religieuse des messes de funérailles. Lui même préfère voir dans une messe d'enterrement "une affaire familiale à laquelle participe l'Eglise, plutôt qu'une affaire d'Eglise à laquelle participe la famille", a-t-il déclaré au quotidien de Melbourne, le Herald Sun.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS