Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Au nom de la lutte contre les épizooties, le Conseil fédéral veut interdire la vente de chiots à la sauvette sur les parkings. Les milieux concernés peuvent se prononcer jusqu'au 31 août sur la révision de la loi.
Il arrive que des chiots soient importés d'Europe de l'Est et vendus sur des parkings en Suisse. Ces animaux sont souvent malades, non vaccinés contre la rage et peu socialisés, fait valoir le gouvernement qui propose d'interdire ce genre de trafic.
Les ventes normales effectuées par les éleveurs, les pensions ou les commerces spécialisés ne sont pas touchées par cette mesure.
Dans la foulée, le Conseil fédéral propose d'interdire totalement le commerce des peaux de chiens et de chats en Suisse. Actuellement, seule l'importation est prohibée.
Par ailleurs, les sept ministres ont décidé d'obliger les propriétaires de poulains à les munir dès l'an prochain d'une puce électronique. Les chevaux devront quant à eux être enregistrés à la banque de données pour le trafic des animaux et recevoir un passeport équin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS