Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La division arômes de Firmenich a décidé de rationaliser certaines fonctions à Genève. Dix collaborateurs employés dans le marketing ont été licenciés mardi, a indiqué jeudi le n0 2 mondial de l'industrie de la parfumerie et des arômes.

"La direction de la division arômes de Firmenich a décidé de rationaliser certaines fonctions à Genève pour renforcer ses activités de développement et d'innovation", a affirmé l'entreprise dans un communiqué.

"Optimisation" de structure

"Dix collaborateurs employés dans le secteur marketing à Genève sont concernés par cette optimisation de structure communiquée mardi", a ajouté Firmenich. La décision de rationaliser la division arômes a touché 30 autres collaborateurs dans le monde, en Amérique du Nord et du Sud et en Asie, a précisé l'entreprise.

Firmenich "réaffirme par ailleurs la continuité de ses opérations existantes à Genève". L'entreprise emploie 1500 personnes sur trois sites à Genève, sur un effectif total de 7000 collaborateurs dans le monde. Son chiffre d'affaires annuel s'élevait à 2,7 milliards de francs à fin juin 2011.

Syndicat déçu

"Le syndicat a été informé mardi de ces licenciements. Nous sommes déçus, tout licenciement est de trop, mais le site de Genève n'est pas menacé", a indiqué à l'ats le secrétaire d'Unia Genève Fabrice Chaperon.

Les collaborateurs concernés sont des cadres et ne sont pas soumis à la Convention collective du travail (CCT), a-t-il précisé. Seuls 600 employés sur les 1500 employés de Firmenich à Genève sont couverts par la CCT. Les employés licenciés ont touché des indemnités de départ.

ATS