Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Des négociations sur la fiscalité vont s'ouvrir avec l'Allemagne et avec la Grande-Bretagne. Juste avant de quitter le Conseil fédéral, Hans-Rudolf Merz va signer cette semaine une déclaration dans ce sens avec les deux pays.
Le ministre suisse des finances se rend lundi à Londres. Il doit rencontrer le chancelier de l'échiquier George Osborne ainsi que le ministre britannique délégué aux questions fiscales David Gauke pour signer une déclaration concernant l'ouverture de négociations sur la fiscalité, a annoncé dimanche le Département fédéral des finances.
Ensuite, jeudi, Hans-Rudolf Merz signera à Berne une déclaration similaire avec le ministre allemand des finances wolfgang Schäuble. Parallèlement, les deux ministres signeront une convention de double imposition conforme au standard de l'OCDE. Celle-ci avait été paraphée en mars dernier.
Ce printemps, Berne et Berlin ont décidé de sonder les possibilités de solutions à la querelle fiscale qui les oppose. Un groupe de travail commun avait été chargé de discuter d'une régularisation des fonds non déclarés, de l'imposition de l'argent allemand qui sera déposé à l'avenir en Suisse, de l'accès des banques helvétiques au marché allemand et de l'achat de données bancaires volées.
Fin de mandat
Jeudi sera l'ultime jour du mandat de Hans-Rudolf Merz au Conseil fédéral. L'Appenzellois remettra alors le Département fédéral des finances à Eveline Widmer-Schlumpf qui prendra ses nouvelles fonctions le 1er novembre. Elle va quitter le Département fédéral de justice et police, remplacée par la nouvelle élue Simonetta Sommaruga.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS