Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'un des deux derniers décès dus à la rougeole en Ukraine concernait un enfant (archives).

KEYSTONE/AP/STR

(sda-ats)

Onze personnes, sept enfants et quatre adultes, sont mortes de la rougeole depuis le début de l'année en Ukraine, ont annoncé mardi les autorités. Le pays est l'un des plus frappés en Europe par une importante recrudescence de cette maladie.

Les derniers décès en date - ceux d'un enfant de dix mois dans la région d'Odessa (sud) et d'une femme adulte dans la région de Kirovograd (centre) - sont survenus début juin, a déclaré une porte-parole du centre d'Etat de la santé publique.

Au total, plus de 20'500 cas de rougeole ont été enregistrés en Ukraine depuis le début de l'année, 12'200 chez les mineurs et 8300 chez les adultes, selon la même source.

Dizaines de décès en Roumanie

Les régions les plus touchées sont celles de l'ouest de l'Ukraine (Lviv avec presque 3000 cas, la Transcarpatie avec 2500 cas, Ivano-Frankivsk avec 2300 cas et Tchernivtsi avec 1180 cas). Suivent la région d'Odessa (sud), où plus de 1800 personnes ont contracté cette maladie hautement contagieuse et la ville de Kiev (presque 1500).

Les régions d'Odessa et de Tchernivtsi sont limitrophes de la Roumanie, où cette maladie a été à l'origine de dizaines de décès depuis fin 2016. Une multiplication des cas de rougeole est également en cours en Allemagne, Grande-Bretagne, Grèce, France et Italie, entre autres, selon le centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies.

En Ukraine, la recrudescence de cette maladie a commencé en 2017, y faisant cinq morts parmi les 4800 malades recensés entre juin et décembre. Afin de limiter les risques de contaminations, les autorités ukrainiennes ne cessent d'inciter la population à se faire vacciner.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS