Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux Palestiniens, dont un jeune adolescent, ont été tués vendredi à Gaza lors d'un raid israélien. L'attaque a été menée après des tirs de roquettes contre Israël effectués en riposte à l'"élimination ciblée" jeudi de deux combattants palestiniens.

Ramadane al-Zaalane, âgé de 12 ans, est décédé vendredi soir après avoir été blessé dans un raid aérien israélien la nuit précédente à l'est de la ville de Gaza, a indiqué à l'AFP le porte-parole des services d'urgence dans la bande de Gaza, Adham Abou Selmiya.

Ce raid a détruit la maison d'une famille voisine d'un centre d'entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. Le père de famille Bahjat al-Zaalane a été tué sur le coup et sept enfants ont été blessés.

La maison s'est effondrée et des habitations proches ont été en partie détruites et brûlées. Deux autres raids ont visé également des centres d'entraînement du Hamas.

Escalade de la violence

Le chef du gouvernement Hamas au pouvoir à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé une "escalade de la violence sioniste", révélatrice selon lui des "intentions d'Israël" envers les Palestiniens.

Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé deux raids, affirmant qu'ils venaient en riposte à plusieurs tirs de roquettes jeudi soir contre le territoire israélien. Selon elle, les raids "visaient des centres d'activités terroristes" dans la bande de Gaza.

ATS