Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La victime de la cigarette électronique présentait des brûlures sur 80% de son corps (archives).

KEYSTONE/AP/NAM Y. HUH

(sda-ats)

Un homme a été tué en Floride dans l'explosion de sa cigarette électronique, dont deux éclats se sont fichés dans son crâne selon le rapport d'autopsie. Il s'agit du premier décès connu aux Etats-Unis dans un accident de ce type.

L'homme de 38 ans avait été retrouvé mort le 5 mai à son domicile de St. Petersburg, sur la côte ouest de Floride, quand les pompiers sont entrés dans sa chambre en feu.

L'incendie avait été provoqué par l'explosion de sa cigarette électronique. L'homme présentait des brûlures sur 80% de son corps, selon le rapport d'autopsie de la médecine légale révélé cette semaine, qui conclut à une mort par "projectile à la tête".

Incendies et explosions

Selon le journal local Tampa Bay Times, les fragments de la cigarette électronique étaient de la marque Smok-E Mountain, dont le fabricant est basé aux Philippines.

D'après le rapport cité par le journal, l'appareil était de type "mod", c'est-à-dire une cigarette électronique modifiée dépourvue de certaines fonctions de sécurité.

Entre 2009 et 2016, 195 incendies et explosions liés à des cigarettes électroniques ont été enregistrés aux Etats-Unis, sans faire de morts, selon l'agence fédérale des situations d'urgence FEMA.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS