Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gaza - Des commandos de marine israéliens ont lancé un assaut contre une flottille humanitaire internationale en route vers Gaza faisant au moins neuf morts. L'opération a provoqué un tollé international. Israël a accusé les occupants d'un des navires d'avoir déclenché les violences.
Ces derniers ont en revanche affirmé que les commandos ont ouvert le feu sans justification. La flottille acheminant des centaines de militants pro-palestiniens et de l'aide pour Gaza à bord de six bateaux avait appareillé dimanche depuis les eaux internationales au large de Chypre pour le territoire palestinien. Elle voulait forcer le blocus imposé par Israël depuis juin 2007 à Gaza.
Selon l'armée israélienne, neuf passagers ont été tués et au moins sept soldats blessés, dont deux sérieusement, lors de l'abordage du bateau turc Mavi Marmara. Une ONG turque à Gaza a parlé d'au moins 15 morts, la plupart des Turcs.
Les soldats "ont été attaqués avec une extrême violence par les gens sur le bateau, avec des barres de fer, des couteaux et des tirs à balles réelles", a souligné l'armée. Elle a précisé que les heurts s'étaient limités au bateau turc et qu'aucun incident ne s'était produit sur les autres navires.
Après cet assaut sanglant, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé d'écourter son séjour au Canada et d'annuler son voyage à Washington où il devait rencontrer mardi le président Barack Obama.
Plusieurs manifestations de protestation contre l'Etat hébreu se sont déroulées en Jordanie, au Liban, en Egypte, en Iran, à Gaza et en Turquie.
L'ONU s'est dit "choquée" et l'Union européenne a demandé une "enquête complète". Les ambassadeurs israéliens dans plusieurs pays occidentaux et arabes ont été convoqués. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit tenir une réunion d'urgence à 17H00 GMT.
La Suisse a exprimé sa "très vive préoccupation" et exigé une enquête internationale. Certains parlementaires se sont dit "horrifiés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS