Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - L'Etat hébreu rejette l'idée d'une commission d'enquête internationale sur l'arraisonnement sanglant par la marine israélienne de la flottille humanitaire pour la bande de Gaza, a annoncé l'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis. L'assaut israélien a fait 9 tués.
Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, a proposé une enquête internationale sur l'opération israélienne, intervenue le 31 mai dans les eaux internationales. Celle-ci serait présidée par l'ancien Premier ministre néo-zélandais Geoffrey Palmer et comprendrait des représentants d'Israël, des Etats-Unis et de la Turquie.
"Nous rejetons une commission internationale. Nous sommes en discussion avec l'administration Obama de manière à ce que notre enquête ait lieu", a répondu l'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis Michael Oren sur la chaîne de télévision Fox News.
Certains dirigeants israéliens ont avancé l'idée d'une enquête israélienne, à laquelle participeraient des observateurs étrangers. Pour Israël, la présence des Etats-Unis au sein de cette équipe d'enquêteurs en garantirait l'impartialité.
Le gouvernement israélien avait boycotté l'an dernier une commission d'enquête de l'ONU sur l'offensive de Tsahal à Gaza en l'accusant de manquer d'objectivité.
Selon John Holmes, secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des affaires humanitaires, l'opération israélienne contre la flottille humanitaire doit être exploitée pour presser l'Etat hébreu de lever le blocus de Gaza.
Par ailleurs, les dix-neuf passagers et membres d'équipage du Rachel Corrie, un cargo qui a tenté de forcer le blocus de Gaza et a été arraisonné samedi, ont accepté d'être expulsés d'Israël, a annoncé le gouvernement. Ils partiront ce dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS