Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Foie gras: vers un retour à la normale de la production en France

Les ventes de foie gras sur les trois derniers mois de l'année ont reculé de 12,4% en volume en France (archives).

KEYSTONE/AP/BOB EDME

(sda-ats)

Après deux épidémies successives de grippe aviaire, la filière du foie gras du Sud-Ouest de la France mettra deux à trois ans à retrouver ses niveaux de production. Mais elle a quand même vu ses ventes progresser en valeur pour les fêtes en 2017.

"Ce sera progressif, il faudra deux à trois ans pour retrouver les niveaux de production" d'avant la crise, a expliqué Marie-Pierre Pé, directrice générale du comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog). La production dans les élevages français a baissé de 20% en 2017 sur un an et de 40% par rapport à 2015, selon le Cifog.

En conséquence, les ventes sur les trois derniers mois de l'année ont reculé de 12,4% en volume. En revanche, en valeur, elles ont progressé de 2,8%. "Alors qu'il y avait eu un repli en 2016, les ventes en valeur sont à un niveau supérieur à 2015" en fin d'année 2017, assure Mme Pé.

Suite aux attaques des virus H5N8 durant l'hiver 2016-17 et H5N1 en 2015-16 dans les départements du Sud-Ouest, toutes les entreprises de la filière ont connu des difficultés. Et pour Mme Pé, "2018 sera l'année de l'ajustement, car on ne connaît pas encore toutes les conséquences de la crise". Cependant, "nous repartons en confiance" car le dispositif réglementaire a été renforcé, a-t-elle indiqué.

"Il faut construire des bâtiments car le cadre réglementaire impose que pendant la période hivernale on soit (capables) de mettre les animaux à l'abri", pour éviter qu'ils ne soient en contact avec la faune sauvage éventuellement infectée. Il est également nécessaire de dépister les animaux avant tout transport.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.