Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Habituel maître de la discipline, Dario Cologna a totalement sombré lors du skiathlon (2x15 km) de Lillehammer.

Le Grison s'est écroulé à la 26e place, à plus de deux minutes et demi du flamboyant dominateur de ce début de Coupe du monde, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby. Il s'agit de très loin de son pire résultat dans cette spécialité dont il est champion olympique.

Les chiffres ne mentent pas. Dario Cologna avait pris part dans sa carrière à sept skiathlons avant cette course à Lillehammer: il en avait remportés... quatre (dont celui des JO 2014 et des Mondiaux 2013) et avait terminé... trois fois deuxième (dont aux Mondiaux 2015). Cette 29e place en Norvège sonne donc comme un inquiétant échec pour celui qui n'avait jamais fait pire que deuxième dans la discipline.

Pas toujours à son affaire lors du mini-tour de Ruka (Fin) en ouverture de Coupe du monde - 13e final, 3e du 10 km mais seulement 41e du sprint et 26e du 15 km -, le Grison accuse incontestablement un déficit de forme par rapport aux meilleurs de ce début d'exercice. En cette année sans rendez-vous majeur si ce n'est la Coupe du monde, le retard déjà accumulé par le colosse du Val Müstair est un hanidcap certain si ce dernier entend se mêler à la lutte pour le globe de cristal.

Les autres Suisses en lice ont terminé hors des points. Alors que Curdin Perl a rapidement abandonné, Toni Livers a fini 36e, Jonas Baumann 48e et Roman Furger 67e.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS