Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Dario Cologna est seul au monde. Au lendemain de son triomphe en sprint à Otepää (Est), le Grison a remis ça lors du 15 km classique.
Le fondeur du Val Müstair n'a pas laissé longtemps planer le doute sur le parcours estonien. Distancé par le Canadien Devon Kershaw au pointage des 6 km (11''4 de retard), il a inversé la tendance dès la mi-course avec une insolente facilité.
Dernier concurrent à s'élancer lors de cette épreuve en départ individuel, Cologna a franchi la ligne d'arrivée en grand triomphateur. Il se permettait de couper son effort et de lever les bras au ciel, conservant 24'' d'avance sur le Tchèque Lukas Bauer et 25,2'' sur Kershaw.
En l'absence de Petter Northug (au repos), Cologna a fait passer son avance à 293 points au classement général de la Coupe du monde. Même s'il reste beaucoup de points en jeu (dont 600 unités au mini-Tour lors des finales de Falun), le Grison est très bien parti pour soulever son troisième globe de cristal.
Il a remporté en Estonie ce week-end les 7e et 8e succès de sa carrière, manifestant une emprise phénoménale deux semaines après sa victoire au Tour de ski, qu'il a visiblement parfaitement digéré. Sprint ou longues distances, il écrase tout depuis quelques semaines, a fortiori quand Northug n'est pas au départ. Cologna figure même au 2e rang de la Coupe du monde de sprint alors qu'il n'est pas du tout un spécialiste à la base. Seul le Russe Alexey Petukhov le précède dans ce classement.

ATS