Navigation

Football: les parieurs chinois comptent sur leurs pandas devins

Ce contenu a été publié le 03 juin 2014 - 13:50
(Keystone-ATS)

Après le décès de Paul le Poulpe, les parieurs chinois comptent sur une équipe de pandas devins pour les aider à placer leurs mises lors de la coupe du monde de football au Brésil, qui commence le 12 juin. Pour exprimer leurs pronostics, les ours auront à choisir entre des paniers de nourriture.

Ces paniers représenteront respectivement la victoire, la défaite ou le nul lors de la phase de poules. Pour les matches à élimination directe, ils devront grimper dans l'arbre portant le drapeau national de l'équipe de leur choix, indique l'agence officielle Chine nouvelle.

La Chine espère que ces plantigrades du principal élevage de pandas de la province du Sichuan feront aussi bien que Paul le Poulpe. Ce dernier avait réussi huit bons pronostics lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud en utilisant ses tentacules.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.