Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ford, le deuxième constructeur automobile américain, a enregistré une hausse de 44% son bénéfice net au deuxième trimestre à 1,9 milliard de dollars (1,84 milliard de francs). Il a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Le chiffre d'affaires pour le trimestre s'est établi à 37,3 milliards de dollars, supérieur aux attentes moyennes des analystes qui étaient de 35,3 milliards de dollars. Le bénéfice net par action hors exceptionnel est de 47 cents, également supérieur aux attentes qui étaient de 37 cents.

Ford a indiqué dans un communiqué mardi qu'il prévoyait toujours d'atteindre son objectif d'un bénéfice opérationnel annuel allant de 8,5 à 9,5 milliards de dollars. Il a atteint sur le trimestre 2,9 milliards de dollars, en hausse de 10%.

Meilleurs résultats en 15 ans

Suite à l'annonce de ces résultats, le titre progressait de 2,47% à 14,91 dollars vers 13h50 dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street. Selon Ford, il s'agit de ses meilleurs résultats trimestriels depuis 15 ans et l'activité a été particulièrement soutenue aux Etats-Unis.

Au total, le groupe a vendu 1,696 million de véhicules, soit 35'000 de plus (+2%) que sur le même trimestre l'an dernier dont 816'000 (+56'000) aux Etats-Unis. Les ventes sont également en progression de 13'000 unités à 389'000 véhicules en Europe.

Elles ont en revanche baissé de 16'000 à 98'000 unités en Amérique du Sud, de 13'000 à 349'000 unités en Asie-Pacifique et de 5000 à 44'000 unités en Afrique/Moyen-Orient. La part du marché mondial est sur le trimestre de 7,6%, quasi-stable par rapport à il y a un an.

Branche financière en verve

Les résultats ont également été favorables pour la branche financière du groupe qui a dégagé un bénéfice opérationnel de 506 millions de dollars contre 72 millions sur la même période l'année précédente.

"Nous avons réalisé un excellent deuxième trimestre, un très bon premier semestre et nous sommes certains que la deuxième moitié de l'année sera encore meilleure", a affirmé Mark Fields, le directeur général du groupe cité dans le communiqué.

ATS